“Lâcher prise, est-ce vraiment possible?”

“Lâcher prise, est-ce vraiment possible?”

Qui n’a jamais entendu parler du fameux lâcher prise? On a tous dit à un (ou plusieurs!) moment de nos vies “Bon là, il faut que je lâche prise!” Mais qu’est-ce que ça veut réellement dire?
Lâcher prise ne veut pas dire renoncer ou abandonner. Cela implique plutôt de cesser de s’accrocher à quelque chose, à une situation ou même quelqu’un. C’est cesser de vouloir contrôler, c’est faire confiance. Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas?
Et faire confiance à quoi au juste? J’ai envie de vous répondre ceci: faire confiance à la vie, aux autres, à nous-mêmes. Réaliser que les situations et les gens ne se comportent pas toujours comme on le souhaite ou comme on s’attend. Laisser aller nos peurs et nos rigidités, souvent présentes depuis très longtemps. Accepter que tout n’est pas “parfaitement parfait”. Adopter d’autres façons de faire, pardonner aussi… Lorsqu’on prend la décision de lâcher prise, les tensions et les angoisses ressenties diminuent, le stress se fait moins présent, il y a une sorte de légèreté qui s’installe. Tout ça parce qu’on a fait le choix de laisser aller ce que l’on souhaite contrôler à tout prix.
Et lorsqu’on y arrive, on doit aussi accepter que l’on devra recommencer. Probablement plusieurs fois. Tout changement dans sa façon de penser ou d’aborder les événements de la vie se fait un pas à la fois, sans se juger. Les vieilles habitudes referont surface, mais en être conscient nous aidera à améliorer notre lâcher prise plus facilement.
Soyons aimants et patients envers nous-mêmes, donnons-nous la chance d’évoluer à notre rythme, sans pression. Laissons-nous le temps d’apprendre et donnons-nous le droit de nous tromper et de recommencer.
Geneviève Bellemare
Massothérapeute/kinésithérapeute

Ajouter un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués par un astérix *