fbpx

Le massage Thaïlandais

Le massage Thaïlandais

Je suis massothérapeute certifiée de l’Académie de massage scientifique et enseignante de yoga diplômée du centre de yoga Sangha. J’ai reçu une formation extraordinaire, le massage thaïlandais, d’un professeur très respecté dans le domaine, Alex Baechler. Je voudrais vous faire connaître ce massage magnifique, moins connu, mais menant à des conclusions bénéfiques.

Le massage thaï est un massage traditionnel, issu de la pratique du hatha et de l’ayurvéda[1] qui tiendrait ses origines au temps de Bouddha, en Inde, il y 2500 ans. Il a été initié par un médecin de Bouddha, qui a voulu apporter des massages bienfaisants aux moines. Le massage a connu un tel succès qu’il a vite été partagé à la population par les moines eux-mêmes[2]. Cette technique constitue une méditation en mouvement, une danse transcendantale entre soi et l’autre qui a le pouvoir de guérir le corps subtil1.

[1] Tiré du site web du Centre de yoga Sangha

[2] Tiré du site web massage–zen-thérapie

Techniques[1]

Le massage thaïlandais se concentre sur toutes les lignes d’énergie du corps. Il s’agit donc d’un massage complet, qui en sollicite toutes les parties.

La séance dure désormais 1h à 1h30. Auparavant, elle pouvait se prolonger de 2h30 à 3 heures. Le massage est pratiqué au sol, sur un tapis, dans des vêtements amples.

  • Le thérapeute réalise des mouvements de pression sur les lignes et les méridiens, pour rétablir la bonne circulation des énergies dans l’organisme. Il utilise ses pouces, ses coudes, ses genoux et ses pieds pour réaliser les manipulations, pour libérer les tensions et régénérer le corps. Il ne s’agit pas d’exercices, mais de mouvements, d’étirements et de postures de yoga. En résumé, le massage est composé :
    • De pressions sur des lignes énergétiques;
    • D’étirements du corps selon un programme précis;
    • Et de positions que le praticien fait prendre au patient qui ressemblent à des postures de yoga.

Rappelons que le patient ne fait rien par lui-même et reste complètement passif.

Bienfaits3

Traditionnellement, le massage thaï unifie le corps et l’esprit et améliore le bien-être. Il peut être employé à buts préventif ou thérapeutique. Parmi ses vertus, ce massage permet de détendre les muscles, de gagner en souplesse, et de bénéficier d’une meilleure amplitude dans les mouvements. Les pressions et les étirements pratiqués pendant une séance de massage thaïlandais soulagent les tensions nerveuses et les troubles du sommeil.

Contre-indications3

Le massage thaïlandais n’est pas conseillé aux enfants, ni aux femmes enceintes, en raison de méthodes particulièrement énergiques. Mieux vaut éviter d’y avoir recours en cas de maladie cardio-vasculaire, de lésions cutanées, ou de fragilité des os. Hormis ces contre-indications, le massage thaïlandais peut être recommandé à tous, y compris aux personnes âgées pour les aider à retrouver de la souplesse.

 

Micheline, massothérapeute et enseignante de yoga

[1] Tiré du site web de Journal des femmes, Santé médecine 

Please rate this

Ajouter un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués par un astérix *