Le yoga pour moi…

Le yoga pour moi…

Pas toujours facile, accepter ce qui est

Il y a 20 ans de cela, mon conjoint m’a trouvé semi-inconsciente. J’ai paralysée du haut du corps et je ne parlais plus, juste des sons qui sortaient de ma bouche. Je subissais un A.V.C. quelques heures auparavant. Ma vie a basculée !!! Je perds tout, la parole, ma compréhension, mon travail et ma vie. J’ai deux enfants en bas âges, mon conjoint,  ma maison, j’étais en santé, j’avais tout alors pourquoi ? Après un an de thérapies ergothérapie et orthophonie, l’aphasie fera partie de ma vie à différents degrés. J’étais toujours dans ma tête, cherche encore et encore comment on dit un mot ou cette phrase. Je parlais toute seule pour me pratiquer. Par contre j’avais le moral et je riais de moi-même, on me disait courageuse  et préservante.

Je croyais que la vie me donnait une autre chance, alors j’ai tout changé et j’étais mieux mais…

Pendant quelques années, j’ai exploré plusieurs avenues. Je recherchais des sensations fortes, une urgence de vivre et de me sentir vivante.

En 2006, je perds ma sœur subitement. Je tombe malade et je n’arrive plus à  vivre…Mon cœur est meurtri, s’en est trop pour moi, j’en peux plus…

Un soir parmi tant autres, j’errais dans les rues, sans but. Je vois une maison à deux minutes de chez moi, je ne l’avais jamais remarqué. Il y avait une pancarte qui indiquait  cours de yoga. J’en avais entendu parler mais sans plus. Pour moi le yoga c’était,  on est assis en indien et on dit Om. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis retournée chez moi chercher papier et crayon pour prendre le numéro de téléphone et  je me suis inscrite.

Elle s’appelle Carole, c’est ma première professeure de yoga et mon amie maintenant. Elle parlait de Patanjali, qui était-t-il ?  Elle parlait et je buvais ses paroles c’était tellement intéressant. On faisait des postures mais je n’étais pas bonne. Ma coordination laissait à désirer, je ne comprenais pas trop quand c’était à gauche ou à droite, C’était le résultat de la dysphasie…

On chantait des Om, j’étais bien heureuse qu’il y avait juste une syllabe, je pouvais enfin chanter. Quel bonheur !

Et là, il y a eu un changement quand j’étais dans les cours. Je sortais de ma tête, j’étais  complètement présente pour une heure et demie. Quelle délivrance ! Carole nous donnait les feuilles du cours et j’ai commencé à pratiquer chez moi. Au départ, j’ai faites quelques sessions et j’abandonnais, puis je recommençais. Il manquait quelque chose si je ne pratiquais pas. A quelque part, la belle Carole m’a sauvé par son enseignement. Ça m’a donné des ailes, pour aller moi-même suivre une formation de professeure de yoga.

Mon enseignante de formation Sylvie est extraordinaire. On peut ressentir la richesse et sa passion à travers son enseignement. De mon côté, j’espère humblement  transcender  mon amour du yoga.

Le yoga,   

Le mot yoga signifie Voie à suivre. L’Union du mental, l’émotionnel et du physique. Il apparaît en Inde, environ deux siècles avant notre ère. Les bouddhistes sont adeptes de cette pratique sans être une religion. Le yoga est une science, un mode de vie.

Le yoga permet de nous libérer de nos automatismes de comportement et de pensées erronées. Notre mental nous joue des tours, on vit dans le passé et on aspire à être heureux. Les recherches incessantes de nous trouver un équilibre en passant par l’alcool,  les drogues, la nourriture, le sexe, le jeu, les sectes, le travail et j’en passe…   Aussi bien sûr, l’égo qui est très puissant, le coté matériel, et les désirs insaisissables qui ne sont qu’éphémères. On veut toujours plus pourtant on est heureux momentané alors la joie doit partir de nous-mêmes. Mais comment ?

Au départ, il faut vouloir se libérer de nos schémas…en acceptant ce qui est !!

Mon premier livre de yoga fût Yoga-Sutras de Patanjali. Il m’a beaucoup aidé. Il y eu aussi  le livre Le pouvoir du présent d’Eckhart Tolle qui est semblable, mais avec des mots différents.

Ils disent que la  nature de cette agitation du mental, de nos souffrances, comment l’apaiser et avec la pratique du yoga de Yoga-Sutras avec pleine Conscience, être complètement présent, qui peut s’avérer  facile quand tout va bien, mais quand il y a des épreuves, plus difficile d’accepter et accueillir le moment.

De prendre responsabilité de notre vie.

Dernièrement, j’ai lu le livre Le piège du bonheur de Russ Harris. que j’ai adoré. Il donne des trucs et conseils que je pratique avec le yoga. C’est un complément de tous les livres que j’ai lu. Il explique de vivre ses émotions, de les accueillir et ce en pleine conscience. Se connecter complètement à notre expérience, de les reconnaîtres,  leur faire de la place et leur donner de l’expansion au lieu de l’évitement.

J’ai cherché pendant longtemps mon équilibre. J’ai cherché à l’extérieur de moi-même mais le problème était moi et quand j’ai compris cela…la Vie n’a jamais été aussi belle.

J’ai appris de mon enseignante Sylvie qui disait «  Créer votre vie !  » Malgré nos peurs, osez!  Nous sommes comédiens de notre VIE !

Je remercie mes enfants qui sont exceptionnels et chaque personnes qui ont croisées  mon chemin. Une parole, un moment passager ou des gens qui sont encore dans ma vie. Je vous en suis très reconnaissante.

NAMASTÉ !

 

Micheline Trudeau

Massothérapeute et enseignante de yoga

Ajouter un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués par un astérix *